CC-IN2P3


Partenaires








Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS

Centre de Calcul IN2P3/CNRS
21 Avenue Pierre de Coubertin
CS70202
69627 VILLEURBANNE cedex
Tél. : +33 (0) 4 78 93 08 80
Fax : +33 (0) 4 72 69 41 70


Accueil du site > Le CC-IN2P3 > Domaines d’expertise et de services > Calcul et traitement de données

Calcul et traitement de données

Maj : 24 juillet 2009

Les expériences des chercheurs en physique subatomique requièrent l’analyse statistique de très grandes quantités de données, qui peuvent être soit issues d’un détecteur de particules, soit issues de simulations. La confrontation entre les données réelles et simulées permet ensuite de valider ou d’invalider certaines théories propres à la discipline.

L’activité principale du CC-IN2P3 est de fournir à ces chercheurs la puissance de calcul et les services informatiques associés dont ils ont besoin.

Afin de remplir cette mission, le CC-IN2P3 dispose d’un parc informatique de plus de 1100 machines biprocesseurs fonctionnant sous divers systèmes d’exploitation Unix (IBM/AIX, Sun/Solaris et GNU Linux) et reliées par un réseau local utilisant les technologies Gigabit Ethernet.

L’ensemble de ces machines fournit une production de calcul de l’ordre de 1,5 M SI2K et permet d’exécuter près de 2000 calculs simultanément et pouvant durer plusieurs jours.

Le CC-IN2P3 met également à disposition des utilisateurs des machines dites ?d’accueil’, utilisées en mode interactif et destinées particulièrement à la phase de préparation de leurs travaux (préparation des productions, écriture et compilation des codes, etc.).

Les moyens de calcul sont présentés sous forme de puissance mutualisée : les machines ne sont en effet pas dédiées à une expérience spécifique, mais sont au contraire banalisées. Ce mode de gestion permet de bénéficier d’un excellent taux de remplissage et d’une optimisation maximale des machines.

Les calculs (des codes de simulation, de traitement et d’analyse de données) s’effectuent de façon indépendante sur chaque machine. Cependant, certains besoins de calcul parallèle exprimés par les utilisateurs ont conduit le CC-IN2P3 à développer la possibilité de calculs répartis sur plusieurs machines.

D’autre part, l’exploitation d’un tel parc a nécessité d’importants développements logiciels spécifiques, qui ont notamment abouti à la mise en ?uvre d’un système de soumission des travaux et de répartition en fonction des ressources disponibles, appelé BQS (Batch Queuing System).

Ce logiciel d’ordonnancement des travaux a été conçu afin de répondre aux besoins propres à l’exploitation d’une ferme généraliste et d’optimiser le partage des ressources, notamment par la définition d’objectifs par groupes. De plus, son ordonnanceur est réactif à des paramètres externes (objectifs, priorités, historique, etc.) et les utilisateurs eux-mêmes ont la possibilité d’organiser et de réguler leur propre production à l’aide de « ressources virtuelles de groupe ».

Par ailleurs, le CC-IN2P3 a développé d’autres applications permettant la gestion de ses ressources (allocation et gestion des bandes magnétiques, système distribué de montages de cartouches, etc.), et améliorant le service rendu (surveillance automatique, gestion des incidents, support aux utilisateurs, etc.).

Enfin, les ressources informatiques du CC-IN2P3 sont mises à disposition des utilisateurs 24h/24, 365 jours par an.