CC-IN2P3


Partenaires








Search

On this website

On the whole CNRS Web

Centre de Calcul IN2P3/CNRS
21 Avenue Pierre de Coubertin
CS70202
69627 VILLEURBANNE cedex
Tél. : +33 (0) 4 78 93 08 80
Fax : +33 (0) 4 72 69 41 70


Home page > Actualités > A la Une > La France s’engage dans l’expérience LSST

La France s’engage dans l’expérience LSST

Maj : 10 mars 2015

Le CNRS vient de signer un accord avec le projet LSST. Il formalise la participation française à ce projet qui vise notamment à mieux comprendre la nature de l’énergie noire.

Installé au Chili, le Large Synoptic Survey Telescope (LSST) est un télescope de 8,3 mètres de diamètre équipé d’une caméra comptant 3,2 milliards de pixels qui photographiera le ciel de manière systématique durant 10 ans. Chaque portion du ciel sera revisitée toutes les quatre nuits, créant ainsi au fil du temps, un véritable film en 3 dimensions de la portion d’univers visible.

Les observations faites au travers du télescope LSST permettront une meilleure compréhension de la nature de l ?énergie noire qui tend à accélérer l’expansion de l’univers. L ?accord signé le 5 mars par Jacques Martino (directeur de l ?IN2P3), Steven Kahn (directeur du projet LSST) et Pat Eliason (directrice-générale de LSST Corporation) vient ainsi officialiser l ?engagement du CNRS dans ce projet qui permettra aux chercheurs français de faire des avancées majeures dans les domaines de l’astrophysique et de la cosmologie.

Le projet est constitué de trois parties : le télescope, la caméra et l ?exploitation des données. La collaboration LSST France, représentée par l ?IN2P3, participe à la construction de la caméra et au traitement des données issues du télescope. Huit laboratoires de recherche ainsi que le Centre de calcul de l ?IN2P3 sont impliqués dans ce projet.

Pour lire la suite sur le site de l’IN2P3.