Hébergement

Web

Le CC-IN2P3 fournit un service d’hébergement web à plus de 130 sites Internet, une plate-forme technique ainsi qu’un service de conseil à forte valeur ajoutée aux laboratoires IN2P3.

Destiné en priorité aux projets et aux unités de l’IN2P3, l’hébergement de site web peut, sous réserve d’acceptation, être également accessible à des sociétés, groupements ou manifestations dont les activités sont en rapport avec le monde de la recherche. Les sites hébergés sont donc de nature très diverse : ils varient du site dédié à une expérience ou à une manifestation au site institutionnel.

Machines virtuelles à la demande

Le service d’hébergement de machines virtuelles du CC-IN2P3 permet de provisionner des serveurs à la demande. Ce service permet d’avoir accès à de nombreux types de machines, de nombreux systèmes d’exploitation, une quantité de ressources définies par quota et une gestion en mode cloud, des interfaces riches et programmables, compatible Nova et EC2.

Il assure ainsi une souplesse dans l’accès aux ressources (provisionnement à la demande, privilèges et droits d’administration complets, etc.) et une disponibilité assurée par l’infrastructure du CC-IN2P3.

Matériels informatiques

Les salles informatiques du CC-IN2P3 bénéficient de conditions optimales en matière d’électricité et de climatisation pour l’hébergement de matériels informatiques. Il est donc régulièrement sollicité par d’autres entités pour fournir un tel service.

En matière de réseau, le centre occupe par exemple une place centrale dans l’infrastructure à l’échelle nationale en hébergeant un nœud régional (NR) de RENATER, qui connecte à très haut débit l’ensemble des universités françaises et plusieurs autres unités de recherche. Il héberge également les points de présence du réseau AMPLIVIA, le réseau régional à haut débit de la Région Rhône-Alpes, ainsi celui que du Réseau Métropolitain Universitaire Lyonnais (LyRES). Enfin, le CC-IN2P3 héberge Lyonix/Rezopole, le premier point d’échange du trafic Internet de Lyon et sa région.

Le CC-IN2P3 héberge également des serveurs de la Direction des Services Informatiques, du Centre pour la Communication Scientifique Directe (CCSD) et du TGIR Huma-Num du CNRS, de l’Université de Lyon ou encore de la Région Auvergne Rhône-Alpes.

Cet article est également disponible en : Anglais